Infos du 22 au 30 décembre 2018 - Le Theil-sur-Huisne

, par Jean-Noël, webmestre

Nous portons dans nos prières : la famille Avian Monier Hascoët, la famille Truquet-Seray et Brunet Jardin.

Samedi 22 décembre 2018
14 h 00 répétition de la veillée de Noël à Ceton
18 h 00 messe à Ceton

Dimanche 23 décembre 2018
10 h 30 messe au Theil-sur-Huisne

Lundi 24 décembre 2018
18 h 00 veillée de Noël à Ceton

Mardi 25 décembre 2018
10 h 30 messe de Noël au Theil-sur-Huisne

Mercredi 26 décembre 2018
10 h 00 messe au Theil-sur-Huisne

Jeudi 27 décembre 2018
18 h 00 messe au Theil-sur-Huisne

Vendredi 28 décembre 2018
18 h 00 messe au Theil-sur-Huisne

Samedi 29 décembre 2018
18 h 00 messe à Ceton

Dimanche 30 décembre 2018
10 h 30 messe à Saint Germain-de-la-Coudre

IVe dimanche de l’Avent

C’est déjà la Bonne nouvelle qui nous est annoncée. Marie porte en elle celui qui nous sauvera. Le Christ dit à son Père : « Voici que je viens pour faire ta volonté ». Élisabeth découvre et salue le Sauveur encore caché aux yeux du monde.

Lecture du livre de Michée (5, 1-4a)

Michée est un homme rude et lucide, sans illusions sur les gouvernants actuels de son peuple : ses rois et ses princes composent avec l’ennemi assyrien pour se maintenir en place. Aussi le Seigneur les a-t-il abandonnés, tout en restant fidèle à son peuple : c’est de lui qu’un jour naîtra le Messie Sauveur qui rassemblera les enfants de Dieu dispersés et sera gage de paix pour tous les hommes.

Lecture de la lettre aux Hébreux (10, 5-10)

« Tu m’as fait un corps ». Un Dieu qui naît, qui grandit, qui travaille, aime, souffre et meurt grâce à ce corps d’homme qui est le sien, voilà le résumé de l’incarnation, voilà aussi le résumé d’une vie humaine. Être homme, être fils de Dieu, c’est vivre sa vie comme un accomplissement quotidien de la volonté de Dieu. Ce n’est que cela ; pourtant, seul, le Fils de Dieu a su vivre parfaitement une telle vie d’homme. C’est aussi tout cela : aucune de nos activités humaines n’est étrangère à cet appel de Dieu à faire sa volonté.

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc (1, 39-45)

La rencontre de ces humbles femmes, passée inaperçue aux yeux des hommes, est pourtant le prélude de l’Évangile. Élisabeth est la première à recevoir dans la joie la Bonne nouvelle de la venue du Seigneur, encore porté dans le sein de sa mère. Marie est celle dont la foi a permis cette merveille : Dieu vient en personne à la rencontre des hommes. Luc, plus que tout autre écrivain du Nouveau Testament, a tenu à souligner ce rôle des femmes dans la préparation et l’annonce de l’Évangile.

Bon dimanche.
Père François