Infos du 22 au 30 décembre 2018 - Rémalard

, par Paroisses

4e dimanche de l’Avent – C

Entrons dans l’espérance. Dieu vient jusqu’à nous.

Marie est pressée de rendre visite à sa cousine Élisabeth. Cette hâte se retrouve souvent dans l’Écriture.

Les bergers, à Bethléem, « vinrent en hâte et trouvèrent Marie, Joseph et le nouveau-né couché dans une mangeoire. » À l’appel de Jésus, les premiers disciples le suivent « aussitôt ». Jésus interpelle Zachée : « Descends vite ! » Nous connaissons la course de Pierre et de Jean vers le tombeau de Jésus, au matin de Pâques. Pour être disciple de Jésus, faut-il donc être pressé, faut-il courir ? Il ne s’agit évidemment pas de cette course effrénée qui s’empare si souvent de nous dans un monde où tout doit aller de plus en plus vite. La « hâte évangélique » n’a qu’un seul motif : l’amour. Celui-ci est essentiellement mouvement, dynamisme, énergie.

Il est cette force qui surgit au cœur d’un être humain et qui le pousse vers un autre être humain.
Il tire en quelque sorte l’être hors de lui, l’attire vers un autre, comme un « poids » qui fait « basculer » vers l’autre. Saint Augustin, parlant de cette aimantation qui tourne l’homme vers Dieu, s’écrie : « Mon amour et mon poids ! » Saint Paul dira : « L’amour du Christ nous presse ». C’est une pression qui s’exerce sur nous quand nous prenons conscience de l’amour du Christ pour nous, une pression qui nous transforme du dedans et qui jaillit en vie nouvelle. Les nouveaux convertis connaissent bien cette hâte à suivre le Christ.

C’est cette force qui a été déposée en Marie par l’Esprit Saint. Elle a été envahie par l’amour infini du Père pour les hommes. Et quand Marie salue sa cousine, Élisabeth est elle-même remplie par cette même force, l’enfant qu’elle porte tressaille d’allégresse en son sein. C’est le mystère d’une rencontre si longtemps attendue, mais qui, une fois accomplie, déclenche un torrent impétueux de vie, de joie.

C’est un débordement d’amour que plus rien ne peut contenir.

Et nous ? Peut-être sommes-nous devenus des habitués de Noël, des habitués de Dieu ! Et si, cette année, nous nous laissions de nouveau envahir par la hâte d’accueillir Jésus et, avec lui, de mieux nous aimer les uns les autres ?

Croire – Prière d’Évangile

Aujourd’hui, Seigneur, nous saluons Marie, ton humble servante, qui est allée confier à sa cousine le merveilleux secret qui devait changer sa vie.
Aussi Élisabeth, guidée par l’Esprit Saint, s’écria-t-elle d’une voix forte : « Tu es bénie entre toute les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni ».
Heureuse celle qui a cru que s’accompliraient les paroles du messager de Dieu ! Heureux ceux qui s’en remettent à toi, Père, qui combles de biens les affamés !
La Visitation de Marie fut le signe annonciateur de toutes les visites que tu fais toi-même à la terre et à la famille humaine.

Samedi 22 décembre 2018
18 h 00 Condé-sur-Huisne

Ce dimanche et cette semaine, est confié à nos prières : Gabriel Delaunay.

Dimanche 23 décembre 2018
11 h 00 Rémalard

Lundi 24 décembre 2018
19 h 30 messe de la nuit de Noël à Rémalard

Sont confiés à notre prière : Odile Pousset, Pierre Germette.

Mardi 25 décembre 2018
11 h 00 messe du jour de Noël à Rémalard

Mercredi 26 décembre 2018
18 h 30 messe au presbytère de Rémalard

Jeudi 27 décembre 2018
18 h 30 messe au presbytère de Rémalard

Vendredi 28 décembre 2018
18 h 30 messe au presbytère de Rémalard

Samedi 29 décembre 2018
18 h 00

Ce dimanche, et cette semaine, est confié à nos prières : F. Bondoux-de Courteix

Dimanche 30 décembre 2018
« Les parents de Jésus le trouvèrent au milieu des docteurs de la Loi » (Lc 2, 41-52)
11 h 00 Rémalard