Infos du 13 au 21 avril 2019 - Le Theil-sur-Huisne

, par Jean-Noël, webmestre

Nous portons dans nos prières : Nicole Debray, Solange Guibert, Michel Garnier, Jacques Langlais, Yves Papillon, Bernard Papillon, la famille Pelouase Ozange, Agnès et Robert Virlouvet, la famille Fuss-Cheneau-Bougy, Jean Prudhomme, Mme Lucienne Vallée, Gilbert Voisin, Mme Denise Vollet, Paris Letourneur Voisin, Alphonse Hubert, François Klein, Michel Guibert et Pierre Boulay.

Samedi 13 avril 2019
17 h 00 concert à L’Hermitière
18 h 00 messe des Rameaux au Theil-sur-Huisne

Dimanche 14 avril 2019
10 h 30 messe des Rameaux à Ceton

Lundi 15 avril 2019
14 h 30 Semaine sainte à Neyret
14 h 30 comité de rédaction Paroles de vie à Berd’huis

Mardi saint 16 avril 2019
10 h 30 Semaine sainte à Sainte-Venisse
18 h 30 messe chrismale à la cathédrale à Sées

Mercredi saint 17 avril 2019
10 h 00 messe au Theil-sur-Huisne

Jeudi saint 18 avril 2019
19 h 00 messe au Theil-sur-Huisne suivie de l’adoration du Saint-Sacrement

Vendredi saint 19 avril 2019
à 17 h 00 chemin de croix à Masle suivi de l’office du Vendredi saint

Samedi saint 20 avril 2019
20 h 00 vigile pascale à Ceton

Dimanche de Pâques 21 avril 2019
10 h 30 messe au Theil-sur-Huisne

Aujourd’hui commence la grande semaine, celle que l’on appelle la Semaine sainte. Elle bouleverse tous les plans humains, et pourtant elle est un raccourci de tout le drame de l’humanité.
Aujourd’hui, la foule acclame Jésus ; vendredi, elle réclamera sa mort.
Aujourd’hui, Jésus accepte les honneurs ; vendredi, il acceptera les insultes, les coups, la mort.
Cette semaine le Fils de Dieu se laisse enfermer dans la mort ; dimanche, il sortira, transfiguré, du tombeau.

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (21, 1-11)

Pour être couronnés, les rois de Judée, descendants de David, entraient solennellement dans Jérusalem, leur capitale, sur un ânon, la monture habituelle en Palestine. Les Juifs pensaient que le Messie sauveur viendrait de la même manière dans sa ville la débarrasser des pécheurs et se faire proclamer roi.
Le Christ réalise cette espérance de son peuple quand la foule populaire des faubourgs l’acclame comme son roi, sans savoir qu’elle lui ouvre la route vers la Croix. Car le trône d’où il régnera sera la Croix et sa couronne sera faite d’épines : c’est ainsi que Jésus purifiera le monde entier de ses péchés au prix de son sang.

Messe de la Passion

Lecture du livre d’Isaïe (50, 4-7)

Alors que tout le peuple est devenu sourd à l’appel de son Dieu, quelques-uns sont restés en éveil pour entrer chaque matin en conversation avec lui. Qu’il est éprouvant de ramer toujours à contre-courant d’essuyer les sarcasmes et les rebuffades des gens sérieux et installés qui ont troqué leur liberté contre la bonne situation qu’ils se sont faite en exil à Babylone ! Quelle force de caractère Dieu ne réclame-t-il pas de ses prophètes, de ses militants aujourd’hui, pour faire front et rester impassibles devant la débandade générale ! Jésus Christ montrera cette même trempe de caractère quand, abandonné par les foules, il montera à Jérusalem subir sa passion pour sauver son peuple.

Lecture de la lettre de saint Paul Apôtre aux Philippiens (2, 6-11)

Quelques rivalités à l’intérieur de la communauté de Philippe, l’esprit de parti, le sentiment de supériorité de quelques-uns, la poursuite par d’autres de leurs intérêts personnels, inquiètent l’apôtre. Un autre aurait donné des conseils de bon sens et de modération. Paul invite plutôt à contempler l’attitude de Jésus Christ qui n’a été guidé que par l’amour des hommes : il s’est abaissé jusqu’à eux, a tout partagé de leur vie, jusqu’à leur pauvre mort humaine — et quelle mort ! Il ne lui serait pas venu à l’idée de se montrer supérieur, lui qui s’est fait le serviteur de tous. C’est pourtant lui que Dieu a déclaré le plus grand, le Seigneur du monde que tous aujourd’hui sont appelés à adorer.

Bon début de Semaine sainte !
Père François