Infos du 25 mai au 2 juin 2019 - Le Theil-sur-Huisne

, par Jean-Noël, webmestre

Nous portons dans nos prières Guislaine Pelissier.

Samedi 25 mai 2019
18 h 00 messe à Ceton

Dimanche 26 mai 2019
10 h 30 messe au Theil-sur-Huisne

Mardi 28 mai 2019
9 h 30 EAP paroisse au Theil-sur-Huisne

Mercredi 29 mai 2019
10 h 00 messe au Theil-sur-Huisne

Jeudi 30 mai 2019 - Ascension du Seigneur
10 h 30 messe à Masle

Vendredi 31 mai 2019
18 h 00 messe au Theil-sur-Huisne

Samedi 01 juin 2019
18 h 00 messe à Ceton

Dimanche 02 juin 2019
10 h 30 messe au Theil-sur-Huisne

VIe dimanche de Pâques

Prenons garde de compromettre la marche de l’Église par des vues trop courtes ou trop hasardeuses. Elles est la cité de Dieu et c’est l’Esprit saint qui la conduit.

Lecture du livre des Actes des Apôtres (15, 1…29)

Il fallait choisir, au premier concile, entre une Église close sur elle-même, qui annexerait les hommes en leur imposant des traditions religieuses et un cadre de pensée rigide, et une Église ouverte au monde où les nouveaux convertis n’auraient pas à se dépouiller de leur originalité culturelle et de leurs valeurs humaines. Or, il se trouve toujours des esprits chagrins pour croire que l’ouverture au monde est un abandon de la foi, que la pluralité des cultures est une entorse à l’unité. Conduits par l’Esprit, les responsables de la primitive Église n’en ont pas jugé ainsi. Les partisans de l’ouverture de l’Église, aujourd’hui, peuvent se réclamer de la tradition.

Lecture de l’Apocalypse de saint Jean (21, 10-23)

La nouvelle Jérusalem, c’est un peuple saint, car Dieu lui-même y habite comme un temple, et le Christ y demeure parmi les siens comme dans un corps. C’est un peuple ouvert aux quatre points de l’horizon, pour indiquer sa perspective universelle, catholique. C’est un peuple qui s’édifie sur le témoignage de douze apôtres, un peuple apostolique. Rassembler ce peuple saint apostolique dans l’unité, c’est le programme que le Christ a confié à son Église, qui est déjà pour le monde le signe, le sacrement de ce projet de Dieu.

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (14, 23…29)

Toute la portée des paroles de Jésus nous échappe encore, comme elle échappait aux disciples, le soir de la cène, mais l’Esprit saint est donné à l’Église pour lui en révéler les applications et les incidences au long de l’histoire. Aussi les chrétiens, comme les disciples, peuvent rester en paix, malgré tous les bouleversements que connaîtront le monde et l’Église : s’ils se veulent fidèles à l’Évangile, l’Esprit saura bien leur enseigner comment le mettre en pratique, jour après jour.

Bon dimanche !
Père François