Infos du 6 au 14 juillet 2019 - Le Theil-sur-Huisne

, par Jean-Noël, webmestre

Nous portons dans nos prières les membres de la famille Landré-Malézieux.

Samedi 6 juillet 2019
15 h 00 mariage de Sabrina Dupre et Arnaud Georges au Theil-sur-Huisne
18 h 00 messe à Ceton

Dimanche 7 juillet 2019
10 h 00 messe de comice au Theil-sur-Huisne

Mardi 9 juillet 2019
18 h 00 messe au Theil-sur-Huisne

Mercredi 10 juillet 2019
10 h 00 messe au Theil-sur-Huisne

Jeudi 11 juillet 2019
18 h 00 messe au Theil-sur-Huisne

Vendredi 12 juillet 2019
14 h 30 répétition des chants
18 h 00 concert à L’Hermitière : Messe de Léo Delibes

Samedi 13 juillet 2019
11 h 00 baptême de Mahé Blain au Theil-sur-Huisne
15 h 00 mariage de Morgane Chauveau et Mathieu Lallier à L’Hermitière
18 h 00 messe à L’Hermitière

Dimanche 14 juillet 2019
10 h 30 messe à Ceton et 3e étape de la préparation au baptême

XIVe dimanche du Temps ordinaire

Rien ne doit abattre le courage du chrétien, quelles que soient les épreuves. De la messe d’aujourd’hui se dégage un espoir invincible dans le triomphe final des disciples du Christ et de l’Évangile.

Lecture du livre d’Isaïe (66, 10-14)

Pour parler de la tendresse de Dieu pour son peuple, la Bible a utilisé toutes les images de l’amour : amour du fiancé pour sa fiancée, du mari pour pour sa femme, du père pour son fils, et ici, amour de la mère pour son nourrisson. C’est assez dire qu’aucune expression de l’amour humain ne peut suffire à exprimer l’amour que Dieu nous porte : amour aux multiples visages, selon que notre coeur a besoin de consolation dans l’épreuve, d’exigences paternelles ou d’amitié partagée entre gens qu’anime le même projet de construction d’un monde nouveau.

Lecture de la lettre de saint Paul Apôtre aux Galates (6, 14-18)

Paul a rencontré bien des ennuis et des oppositions de la part des prédicateurs juifs et chrétiens qui maintenaient contre lui la nécessité, pour être sauvé, de recevoir la circoncision et d’obéir à la Loi juive, jusqu’au bout, il a défendu que le Christ seul nous sauve, par sa croix et que la seule garantie du salut c’est d’appartenir à Jésus Christ par la foi. Paul, qui a ainsi préféré plaire à Dieu plutôt qu’aux homes, suivre le Christ plutôt que de céder à la mode des prédicateurs et des théologiens du jour, sait bien qu’il a rejeté ce monde, tout comme il en a été rejeté. Un monde bien trop sage et entiché de lui-même ne peut que rejeter la folie des crucifiés par amour.

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc (10, 1…20)

La mission est l’œuvre du Christ qui envoie, non une décision ou une lubie personnelle. Jésus envoie là où il doit lui-même se rendre : il n’abandonne pas ses disciples à eux-mêmes. Il ne propose aucune recette missionnaire, mais montre dans quel esprit doit se faire l’annonce évangélique. Il faut commencer par croire que Dieu travaille les coeurs, et donc que la moisson est mûre ; si la mission piétine, c’est faute d’ouvriers apostoliques suffisamment nombreux, compétents et convaincus. On ne part pas annoncer l’évangile dans un but de conquête : sans défense, tel un agneau, sans argent, sans mettre en œuvre des moyens prestigieux, le disciple du Christ sait que la paix de l’Évangile doit trouver par elle-même le chemin des cœurs. Enfin il doit renoncer à vouloir comptabiliser échecs ou succès : il lui suffit de savoir que Dieu le connaît, l’aime et l’a appelé par son nom à œuvrer pour son règne.

Bon dimanche à tous.
Père François