Infos du 7 au 15 septembre 2019 - Le Theil-sur-Huisne

, par Jean-Noël, webmestre

Nous portons dans nos prières : Sylvain Gallois, Suzanne, Paul, Annie et Didier Brunet.

Samedi 7 septembre 2019
11 h 00 baptême de Paola Clerc à Masle
18 h 00 messe à L’Hermitière

Dimanche 8 septembre 2019
10 h 30 messe à Ceton

Lundi 9 septembre 2019
8 h 00 messe au Theil-sur-Huisne

Mardi 10 septembre 2019
9 h 30 EAP au Theil-sur-Huisne
18 h 00 messe au Theil-sur-Huisne

Mercredi 11 septembre 2019
10 h 00 messe au Theil-sur-Huisne

Jeudi 12 septembre 2019
9 h 30 EAP du Pôle missionnaire à Rémalard

Vendredi 13 septembre 2019
14 h 30 répétition des chants
20 h 00 préparation au baptême (1re étape)

Samedi 14 septembre 2019
15 h 00 mariage de Delphine et Éric à L’Hermitière
18 h 00 messe à Ceton
20 h 00 Parlons-en à la salle des fêtes de Nocé : spectacle « Madeleine Delbrêl » une femme libre et de foi

Dimanche 15 septembre 2019
10 h 30 messe au Theil-sur-Huisne

XXIIIe dimanche du Temps ordinaire

Ce n’est pas possible de vivre sa foi chrétienne à la légère, un disciple de Jésus Christ doit prendre sa vie au sérieux et en ce jour, on nous demande de renoncer à nos médiocres compromis.

Lecture du livre de la Sagesse (9, 13-18)

Toutes les religions sont un effort de l’homme pour connaître Dieu et tenter de lui plaire. L’homme, laissé à lui-même, ne sait que se faire des idoles à son service et au gré de sa fantaisie. Mais Dieu, par amour s’est découvert aux hommes et, de confidence en confidence, s’est donné lui-même en son Fils, la sagesse de Dieu en personne, et en son Esprit.

Lecture de la lettre de saint Paul Apôtre à Philémon (9b…17)

Un esclave s’est enfui de chez son maître pour se réfugier auprès de Paul, qui l’a gagné à l’évangile. Paul le renvoie à son maître avec une courte lettre qui révèle la délicatesse de son cœur et de l’esprit nouveau qu’apporte le christianisme : cet homme est désormais pour toi un frère bien-aimé dans la foi ; fais-en réellement un frère en lui rendant la liberté ! On a beaucoup discuté pour savoir si la suppression de l’esclavage, cette plaie du monde antique, est due à l’esprit nouveau qu’apportait le christianisme, ou à des découvertes techniques qui rendraient superflue une nombreuse main-d’oeuvre. S’il a fallu attendre les transformations économiques et techniques qui ont permis de supprimer les esclaves, seul le christianisme avait suffisamment transformé les esprits pour rendre cette suppression possible et désirée.

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc (14, 25-33)

Lorsqu’il rapporte les paroles de Jésus adressées aux foules, Luc vise toujours les chrétiens des communautés chrétiennes de sa génération, menacés par la routine. Il ne s’agit pas de flirter avec le Christ de temps à autre, mais de l’aimer plus que tout, plus que soi-même, jusqu’à embrasser la croix à sa suite. Le sérieux de la vie chrétienne réclame réflexion et, même converti au Christ par son baptême, le chrétien doit faire retraite pour renouveler son engagement à suivre Jésus Christ, après avoir mesuré le dépouillement qu’il exige.

Bon dimanche.
Père François