Accueil > Infos des paroisses > Notre-Dame-des-Ermitages > Infos du 7 au 15 mars 2020 - Le Theil-sur-Huisne

Infos du 7 au 15 mars 2020 - Le Theil-sur-Huisne

dimanche 15 mars 2020, par Jean-Noël

Nous portons dans nos prières Jacques Langlais et Denise Brule (huitaine).

Samedi 7 mars 2020
de 10 h 00 à 16 h 00 caté pour les primaires
de 10 h 00 à 12 h 00 caté pour la profession de foi

Dimanche 8 mars 2020
10 h 30 messe à Ceton : messe des familles et 3e étape de la préparation à la première des communions
de 14 h 00 à 17 h 00 CPM à Bellême

Lundi 9 mars 2020
14 h 30 messe à Neyret

Mardi 10 mars 2020
10 h 30 messe à Sainte-Venisse
14 h 30 sépulture de Marcel Taffareau à Ceton
14 h 00 la Bible

Mercredi 11 mars 2020
10 h 00 messe au Theil-sur-Huisne
14 h 00 la Bible

Jeudi 12 mars 2020
de 10 h 00 à 16 h 00 session de formation à l’accompagnement des familles en deuil à Sées

Vendredi 13 mars 2020
9 h 30 EAP de la paroisse
14 h 30 répétition des chants
14 h 30 cérémonie en présence de l’urne de Martine Ehuard au Theil-sur-Huisne

Samedi 14 mars 2020
18 h 00 messe à Ceton

Dimanche 15 mars 2020
10 h 30 messe au Theil-sur-Huisne

[|IIe dimanche du Carème|]Avançant dans le carême, soyons plus attentifs à l’appel de Dieu : tout quitter, comme Abraham et les Apôtres ; se dépouiller des choses superflues pour découvrir le vrai visage du Christ.

Lecture du livre de la Genèse (12, 1-4)
À l’appel de Dieu, Abraham rompt avec ses liens familiaux, avec sa culture, sa religion, son terroir, pour partir à l’aventure, confiant dans la promesse du Seigneur.

Lecture de la seconde lettre de saint Paul Apôtre à Timothée (1,8-10)

Par les lettres que lui adresse Paul, nous savons que Timothée est de santé fragile, généreux et apostolique, mais avec un fond de timidité due entre autre à sa jeunesse. Animateur de la communauté chrétienne d’Éphèse, il est affronté à de difficiles problèmes : il doit combattre des prédicateurs d’origine juive qui veulent mêler à la foi des considérations cabalistiques tirées de la Loi ou des traditions juives. Paul engage Timothée à tenir bon dans l’annonce fidèle de l’Évangile, malgré les souffrances et les contestations, fort de la grâce de Dieu devenue tangible en Jésus-Christ mort et ressuscité.

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (17, 1-9)

Nous sommes au sixième jour de la fête des Tabernacles, grande manifestation populaire durant laquelle l’attente du Messie était portée à son comble. On construisait à cette occasion autour du Temple de Jérusalem des huttes de branchages où l’on venait loger. Mais Jésus a fui la foule pour aller vivre cette fête à sa manière, dans un endroit solitaire. Il est pourtant bien le Messie attendu, comme l’atteste la présence à ses côtés de Moïse et d’Élie. Il est bien l’Envoyé de Dieu puisque la gloire de Dieu l’enveloppe et que le Père le reconnaît pour son Fils chéri. Il s’agit de l’espérance messianique puisque Pierre parle de construire trois huttes. Mais auparavant le Messie doit beaucoup souffrir et être mis à mort. Alors seulement, à sa résurrection d’entre les morts, apparaîtra la puissance de son amour sauveur.

Bon carême !
Père François