Infos du 31 octobre au 8 novembre 2020 - Rémalard

, par Jean-Noël, webmestre

Toussaint - A

Samedi 31 octobre 2020
18 h 00 messe à l’église de Condé-sur-Huisne (défunts de l’année)

Ce dimanche et cette semaine, sont confiés à nos prières : Noëlie Chandebois, Geneviève Garnier, Daniel Guerin, Georges Savard, Eugénie Savard, Odile et Emmanuel Regaud, Louis Noysan, Odette Launay, les défunts des inondations des Alpes-Maritimes.

Dimanche 1er novembre 2020 - Toussaint
11 h 00 messe à l’église de Rémalard

Lundi 2 novembre 2020
11 h 00 messe  pour tous les défunts à l’église de Rémalard

Samedi 7 novembre 2020
de 17 h 00 à 19 h 00 à l’église de Bretoncelles, permanence de l’abbé Hébert pour une prière avec chaque famille qui viendra se recueillir

Dimanche 8 novembre 2020
de 10 h 00 à 12 h 00 à l’église de Rémalard, permanence de l’abbé Hébert pour une prière avec chaque famille qui viendra se recueillir

Il sera prudent d’avoir une attestation de déplacement :

– soit en complétantt cette attestation de déplacement dérogatoire, en précisant le motif « participation à la messe » et l’heure de départ,

—  soit en rédigeant manuellement une attestation sur l’honneur en précisant le motif du déplacement et l’heure de départ.

Pour le présent cas — aller à la messe — la distance de 1 km autour de chez soi et la durée d’une heure sont assouplies. En cas de contrôle, l’attestation est à présenter avec une pièce d’identité.

Pendant le confinement, le justificatif de déplacement des prêtres porte ceci :

À ce titre, il est dans l’obligation de circuler, à pieds ou en voiture, pour l’exercice de son ministère de prêtre, notamment pour les visites aux personnes et aux familles, les visites aux malades, la célébration des funérailles, la célébration du sacrement de l’onction des malades, etc.

Merci de faire connaître aux personnes les plus isolées la possibilité de la visite du prêtre, bien sûr avec prudence et audace de charité.

Funérailles
Elles pourront être célébrées dans les églises, dans la limite de 30 personnes… qui auront l’autorisation de se déplacer.

Cette prière a été proposée dès le jour des assassinats à Nice. Nous pourrons la poursuivre en nous laissant accompagner par la mère de famille victime de l’attentat qui a rassemblé ses dernières forces pour lancer ce message : Dites à mes enfants que je les aime .