Départ de Mgr Habert

, par Jean-Noël, webmestre

Bonjour,

Voici le message de Mgr Jacques Habert qui vient, ce midi, d’être nommé évêque de Bayeux et Lisieux. Heureux diocèse de Bayeux. Nous regretterons Mgr Habert pour sa simplicité, son écoute et son amitié fraternelle. Nous prions pour lui et pour nos deux diocèses sur lesquels veillent Thérèse et ses saints parents.

Bonne journée.
Jacques


Départ de Mgr Habert


Sées, le 10 novembre 2020

Chers Amis,


La nouvelle tombe officiellement, ce mardi 10 novembre 2020 : je suis nommé évêque du diocèse de Bayeux-Lisieux.
La période de confinement dans laquelle nous sommes engagés rend difficile cette annonce, mais il n’était pas possible de la différer encore. L’appel de l’Église pour la charge épiscopale demande une disponibilité et une obéissance qui sont exigeantes mais qui ont pour fruit une liberté intérieure indispensable même si ce passage est douloureux.

Tout d’abord, je veux vous dire combien j’ai été heureux de servir le diocèse de Séez pendant dix ans. J’ai beaucoup reçu, j’ai beaucoup appris, j’ai grandi dans un plus grand amour de Dieu et de l’Église. Dans les semaines qui viennent je prendrai le temps de vous dire merci, de rendre grâce et aussi parfois de demander pardon.

Je quitte le diocèse alors que nous sommes engagés dans une démarche diocésaine : Disciple- missionnaire, prends la route. Je prends donc la route du diocèse de Bayeux-Lisieux, comme j’ai pris, il y a 10 ans, la route vers le diocèse de Séez. C’est la joie du disciple et la force du missionnaire qui doivent m’habiter. J’invite chacun à entrer dans cette démarche qui doit continuer.

Je deviens l’administrateur du diocèse de Séez jusqu’à mon installation dans le diocèse de Bayeux-Lisieux certainement début janvier. Les conditions sanitaires vont hélas ternir ce départ. Au moment où j’écris ces lignes, nous ne savons pas dans quelles conditions il sera possible de célébrer une messe d’au-revoir. Nous vous dirons dans les prochaines semaines les conditions exactes de ce rassemblement forcément limité en nombre.

Priez pour moi et soyez bien assurés que je vous garde dans ma prière.
Comme je vous y ai souvent invités, confions à la Vierge Marie cette étape importante de la vie du diocèse.

En grande communion avec chacun.

+ Jacques Habert