Accueil > Infos des paroisses > Notre-Dame-des-Ermitages > Infos du 29 mai au 6 juin 2021 - Le Theil-sur-Huisne

Infos du 29 mai au 6 juin 2021 - Le Theil-sur-Huisne

dimanche 6 juin 2021, par Jean-Noël

Nous portons dans nos prières Marie-Rose Huberson.

Samedi 29 mai 2021
11 h 00 baptême à Masle de Clémentine Clerc
de 14 h 00 à 16 h 00 réunion des enfants du primaire au Theil-sur-Huisne
18 h 00 messe à Ceton

Dimanche 30 mai 2021
9 h 45 3e étape de la préparation de la 1re des communions
10 h 30 messe à Saint-Germain-de-la-Coudre

Mardi 1er juin 2021
14 h 30 sépulture de Mme Simone Aubry à Ceton

Mercredi 2 juin 2021
10 h 00 sépulture de Mme Michelle Pischedda au Theil-sur-Huisne

Jeudi 3 juin 2021
18 h 00 messe au Theil-sur-Huisne

Vendredi 4 juin 2021
18 h 00 répétition des chants au Theil-sur-Huisne

Samedi 5 juin 2021
10 h 00 répétition de la 1re des communions au Theil-sur-Huisne
15 h 00 mariage à La Rouge d’Amélie Bailliard et Jean-Philippe Dubreuil
18 h 00 messe à Ceton

Dimanche 6 juin 2021 - Fête du Saint Sacrement
10 h 30 1re des communions au Theil-sur-Huisne

[|Dimanche de la Sainte Trinité|]Aujourd’hui, nous vérifions la grande préoccupation de Dieu : il tient à s’attacher l’amour des hommes, ses enfants d’adoption, et ainsi manifester sa présence cachée dans le monde.

Lecture du livre du Deutéronome (4, 32-34. 39-40)

Le livre du Deutéronome, écrit vers 7e siècle av. J.-C., est l’examen de conscience de la nation à la lumière de son histoire passée et du message des prophètes. Israël est le seul peuple qui ait entendu la voix de Dieu dans les éclairs du Sinaï et dans la parole enflammée des prophètes ; il est le seul peuple qui depuis sa naissance, au sortir d’Égypte, jusqu’à maintenant, ait vu Dieu accomplir pour lui tant de signes et de prodiges. Malgré cela Israël cherche d’autres dieux, il chercher à se rassurer par des alliances politiques avec l’Égypte, quitte à troquer sa liberté contre un nouveau servage. C’est un cri d’alarme que pousse l’auteur du livre : le Seigneur est l’Unique, il n’y a de vie et de liberté que par lui.

Lecture de la lettre de saint Paul Apôtre aux Romains (8, 14-17)

On ne peut être fils de Dieu qu’à l’imitation de Jésus-Christ. Or Jésus s’est montré dans toute son existence comme le Fils parce qu’il s’est laissé conduire par l’Esprit. C’est aussi l’Esprit qui fait de nous des Fils, c’est-à-dire des hommes libres, délivrés de la crainte ; des hommes qui ont la hardiesse de parler à Dieu en toute familiarité (Abba, terme de la langue araméenne que parlait Jésus, était réservé aux enfants lorsqu’ils s’adressaient à leur papa) ; des hommes dont l’espérance est d’hériter avec Jésus-Christ du monde nouveau où Dieu sera tout en tous.

Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu (28, 16-20)

La puissance que le Christ ressuscité, devenu maître du monde, a reçue du Père, il l’exerce désormais par son Église. C’est à elle, représentée par les disciples. Faire des hommes les disciples de Jésus-Christ, c’est les plonger dans la vie du Père, du Fils, et l’Esprit, et nous savons que cette vie est un amour totalement partagé. C’est aussi leur apprendre à observer les commandements du Christ, et nous savons qu’ils se résument à aimer de toutes ses forces Dieu et ses frères. En recevant le pouvoir du Christ ressuscité, l’Église reçoit aussi la promesse de sa présence et de son assistance quotidienne au long de son histoire.

Bonne fête de la Très Sainte Trinité !
Père François