Accueil > rubrique de stockage > stockage Notre-Dame-des-ermitages > Infos du 23 novembre au 1er décembre 2019 - Le Theil-sur-Huisne

Infos du 23 novembre au 1er décembre 2019 - Le Theil-sur-Huisne

dimanche 1er décembre 2019, par Jean-Noël

Nous portons dans nos prières la famille Baillard-Champy.

Samedi 23 novembre 2019
18 h 00 messe à Ceton

Dimanche 24 novembre 2019
10 h 30 messe au Theil-sur-Huisne
15 h 00 ordination des diacres permanents à la cathédrale de Sées

Lundi 25 novembre 2019
08 h 00 messe au Theil-sur-Huisne

Mardi 26 novembre 2019
18 h 00 messe au Theil-sur-Huisne

Mercredi 27 novembre 2019
10 h 00 messe au Theil-sur-Huisne

Jeudi 28 novembre 2019
18 h 00 messe au Theil-sur-Huisne

Vendredi 29 novembre 2019
18 h 00 messe au Theil-sur-Huisne

Samedi 30 novembre 2019
9 h 30 conférence sur la joie de l’Évangile : Je désire une Église pauvre pour les pauvres à la salle paroissiale de Mortagne-au-Perche
de 10 h 00 à 16 h 00 caté à la salle paroissiale
18 h 00 messe à Ceton

Dimanche 1er décembre 2019 - Premier dimanche de l’Avent
10 h 30 messe au Theil-sur-Huisne : première étape vers la première des communions, messe des familles

[|Le Christ roi de l’univers|]C’est un roi, vainqueur de la mort, auquel nous sommes invités à soumettre nos personnes, nos familles, nos cités. Jésus Christ intervient dans nos vies pour les libérer de l’esclavage du péché et ainsi les rendre à Dieu le Père.

Lecture du second livre de Samuel (5, 1-3)

Ce sacre de David comme roi d’Israël représente une étape importante dans la marche vers l’unité du peuple de Dieu, jusqu’alors divisé en deux groupes : le royaume du Sud, composé surtout de Juda et le royaume du Nord, composé des tribus d’Israël. L’unité sera de courte durée, puisqu’à la mort de Salomon, successeur de David, les deux royaumes se sépareront à nouveau. Dès lors, le peuple de Dieu se mit à espérer en un Roi-Messie, successeur de David, qui referait l’unité perdue. Jésus-Christ vient faire beaucoup plus que l’unité d’un peuple, il vient rassembler tous les hommes dans une alliance nouvelle, par le sang de sa croix.

Lecture de la lettre de saint Paul Apôtre aux Colossiens (1, 12-20)

L’homme a pour vocation d’achever l’oeuvre créatrice de Dieu en maîtrisant les forces de l’univers. Le Christ seul est le véritable roi de cet univers, le collaborateur de son Père dans son oeuvre de création, le sommet et la fin de toutes choses : « tout est créé par lui et pour lui ». L’homme a pour vocation de s’accomplir lui-même à l’image de Dieu : il est capable d’amour libre et gratuit. Le Christ seul est le Fils parfait qui, dans son existence humaine, a donné l’image la meilleure de l’amour de son Père. C’est pourquoi il a pris la tête de l’humanité nouvelle comme premier ressuscité, comme chef de l’Église, comme prototype de l’homme. L’univers des choses et des homes trouve en lui son aboutissement pour être consacré à Dieu dans un monde nouveau réconcilié.

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc (23, 35-43)

Qui pourrait reconnaître pour roi cet homme crucifié ? Ni ceux qui ont provoqué sa condamnation, et voient dans son impuissance la preuve de la fausseté de ses prétentions à être le Messie ; ni ceux qui ne le regardent qu’avec pitié, et lui offrent à boire par compassion l’eau acidulée de leur gourde, qui sert à rafraîchir les troupes romaines en campagne ; ni celui qui n’en attend qu’une revanche éclatante contre ses juges. Ne le reconnaît pour son roi que celui qui a éprouvé jusqu’à quelle profondeur va la solidarité de Jésus avec les pécheurs, quel prix il veut payer pour assurer leur pardon, afin d’obtenir, par son amour la royauté sur le cœur des hommes.

Bonne fête !
Père François